Maryatil voyance - la voyance et les rêves : le rêve d'un caméléon

Voyance et littérature

Le chien des Baskerville

- Puis, il y a cette lettre adressée à mon hôtel...
Elle tombe à propos.
- Elle montre que quelqu'un connaît mieux que nous ce qui se passe sur la
lande, dit Mortimer.
- Et aussi que ce quelqu'un vous veut du bien, puisqu'il vous prévient du
danger, ajouta Holmes.
- Ma présence là-bas contrarie peut-être certains projets...
- C'est encore possible... Merci, docteur Mortimer, de m'avoir soumis un
problème qui renferme un aussi grand nombre d'intéressantes alternatives.
Maintenant, sir Henry Baskerville, il ne nous reste plus qu'un seul point à
décider : oui ou non, devez-vous aller au château ?
- Pourquoi n'irais-je pas ?
- Il paraît y avoir du danger.
- Un danger provenant du démon familial ou d'êtres humains ?
- C'est ce qu'il faut éclaircir.
- Quelle que soit votre décision, mon parti est pris. Il n'existe en enfer
aucun diable, monsieur Holmes, ni sur terre aucun homme capables de
m'empêcher d'aller dans la demeure de mes ancêtres. Voilà mon dernier
mot. »
Les sourcils de sir Henry se froncèrent et son visage, pendant qu'il parlait,
tourna au rouge pourpre.
Il était évident que le dernier rejeton des Baskerville avait hérité le
caractère emporté de ses aïeux. 48

Arthur Conan Doyle

Maryatil voyance - la voyance et les rêves : le rêve de se déguiser

Maryatil voyance - la voyance et les rêves : le rêve de se déguiser

Voyance et littérature

Physiologie de l'amour moderne

La moralité d'une femme de trente ans, c'est la moralité de ses dix-huit ans,moins ce que la vie lui a enlevé : o-x (zéro moins quelque chose). Il y a desformules d'algèbre dans ce goût-là 89

Paul Bourget