Maryatil voyance - la voyance et les rêves : le rêve d'une camisole

Voyance et littérature

Le chien des Baskerville

Vous seriez bien aimable de me laisser seul jusqu’à ce soir... Nous nous communiquerons alors nos impressions sur le très intéressant problème que nous a soumis ce matin le docteur Mortimer. »
Holmes aimait à s’isoler ainsi pendant les heures de contention mentale au cours desquelles il pesait le pour et le contre des choses. Il édifiait alors des théories contradictoires, les discutait et fixait son esprit sur les points essentiels.
Je passai mon après-midi au cercle et ne repris que le soir le chemin de Baker street.
Il était près de neuf heures, lorsque je me retrouvai assis dans le salon de Sherlock Holmes.
En ouvrant la porte, ma première impression fut qu’il y avait le feu à la maison. La fumée obscurcissait tellement la pièce qu’on voyait à peine la flamme de la lampe placée sur la table.
Je fis quelques pas dans le salon et mes craintes s’apaisèrent aussitôt : ce n’était que la fumée produite par un tabac grossier.
Elle me saisit à la gorge et me fit tousser.
Enfin, à travers cet épais nuage, je finis par découvrir Holmes, enveloppé dans sa robe de chambre, enfoui dans un large fauteuil et tenant entre ses dents le tuyau d’une pipe en terre très culottée.36

Arthur Conan Doyle

Maryatil voyance - voyance : le destin par l'oracle de la triade : 7 Porte

Maryatil voyance - voyance : le destin par l'oracle de la triade : 7 Porte

Evoque une issue

Une voie

La réflexion

La découverte

Suite à venir

Voyance et littérature

Les affinités Electives