Maryatil voyance - voyance : le destin par l'oracle de la triade : 40 Malheur

Prévient de souffrance

De dépression

D'un décès

D' une perte

D'une maladie

De misère

De méchanceté

De grande difficulté

Suite à venir

Voyance et littérature

La princesse de Clèves

Anne de Boulen, qui avait de l'ambition, regarda cedivorce comme un chemin qui la pouvait conduire, au trône. Ellecommença à donner au roi d'Angleterre des impressions de la religion deLuther et engagea le feu roi à favoriser à Rome le divorce de Henri, surl'espérance du mariage de Mme d'Alençon. Le cardinal de Wolsey se fitdéputer en France sur d'autres prétextes pour traiter cette affaire ; mais sonmaître ne put se résoudre à souffrir qu'on en fît seulement la proposition etil lui envoya un ordre, à Calais, de ne point parler de ce mariage. " Auretour de France, le cardinal de Wolsey fut reçu avec des honneurs pareilsà ceux que l'on rendait au roi même ; jamais favori n'a porté l'orgueil et lavanité à un si haut point. Il ménagea une entrevue entre les deux rois, quise fit à Boulogne. François Ier donna la main à Henri VIII, qui ne lavoulait point recevoir. Ils se traitèrent tour à tour avec une magnificenceextraordinaire, et se donnèrent des habits pareils à ceux qu'ils avaient faitfaire pour eux-mêmes. Je me souviens d'avoir ouï dire que ceux que le feuroi envoya au roi d'Angleterre étaient de satin cramoisi, chamarré entriangle, avec des perles et des diamants, et la robe de velours blanc brodéd'or. Après avoir été quelques jours à Boulogne, ils allèrent encore àCalais. Anne de Boulen était logée chez Henri VIII avec le train d'unereine, et François Ier lui fit les mêmes présents et lui rendit les mêmeshonneurs que si elle l'eût été. Enfin, après une passion de neuf années,Henri l'épousa sans attendre la dissolution de son premier mariage, qu'ildemandait à Rome depuis longtemps. Le pape prononça les fulminationscontre lui avec précipitation et Henri en fut tellement irrité qu'il se déclarachef de la religion et entraîna toute l'Angleterre dans le malheureuxchangement où vous la voyez." Anne de Boulen ne jouit pas longtemps de sa grandeur ; car, lorsqu'elle lacroyait plus assurée par la mort de Catherine d'Aragon, un jour qu'elleassistait avec toute la cour à des courses de bague que faisait le vicomte deRochefort, son frère, le roi en fut frappé d'une telle jalousie qu'il quittabrusquement le spectacle, s'en vint à Londres et laissa ordre d'arrêter lareine, le vicomte de Rochefort et plusieurs autres, qu'il croyait amants ouconfidents de cette princesse. Quoique cette jalousie parût née dans cemoment, il y avait déjà quelque temps qu'elle lui avait été inspirée par lavicomtesse de Rochefort qui, ne pouvant souffrir la liaison étroite de son mari avec la reine.54

Marquise De Lafayette

Maryatil voyance : convivialité des hommes et des oiseaux - voyances sur l'Aigle des steppes

Maryatil voyance : convivialité  des hommes et des oiseaux - voyances sur l'Aigle des steppes

Voyance et littérature

Sans famille