Maryatil voyance : voyances , destins et prénoms : Djena

Voyance et littérature

Les Hauts du hurle-vent

On eut d'abord du mal à découvrir Heathcliff. S'il était insouciant, et si l'onse souciait peu de lui, avant l'absence de Catherine, c'était devenu dix foispis maintenant. Personne d'autre que moi n'avait même la bonté de lui direqu'il était sale et de l'obliger à se laver au moins une fois par semaine ; etles enfants de son âge ne sont en général pas naturellement portés à trouverplaisir au savon et à l'eau. Aussi, sans parler de ses vêtements qu'il traînaitdepuis trois mois dans la boue et dans la poussière, ni de son épaissechevelure hirsute, sa figure et ses mains étaient-elles fâcheusementobscurcies. Il n'avait pas tort de se cacher derrière le banc, en voyant entrerdans la salle une si brillante et gracieuse demoiselle, au lieu de la répliqueébouriffée de lui-même qu'il attendait. « Heathcliff n'est-il pas ici ? »demanda-t-elle en ôtant ses gants et montrant des doigts qui avaientextraordinairement blanchi grâce à l'oisiveté et à la réclusion.- Heathcliff, tu peux venir, cria Mr. Hindley, enchanté de sa déconfiture ettrès content de voir qu'il était forcé de se présenter comme un jeunepolisson repoussant. Tu peux venir souhaiter la bienvenue à MissCatherine, comme les autres domestiques.Cathy, apercevant son ami dans sa cachette, y courut pour l'embrasser ; ellelui appliqua sept ou huit baisers sur chaque joue en une seconde, puiss'arrêta et, reculant, éclata de rire en s'écriant :- Oh ! que tu as l'air sinistre et de mauvaise humeur ! et que tu es drôle etvilain ! Mais c'est parce que je suis habituée à Edgar et à Isabelle Linton.Eh bien ! Heathcliff, m'as-tu oubliée ?Elle avait quelque sujet de lui poser cette question, car la honte et l'orgueilassombrissaient doublement son visage et le tenaient immobile.- Donne-lui la main, Heathcliff, dit Mr. Earnshaw avec condescendance ;une fois en passant, c'est permis.- Je ne veux pas, répliqua le jeune garçon retrouvant enfin sa langue. Je neresterai pas ici pour qu'on se moque de moi. Je ne le supporterai pas.Et il se serait échappé si Miss Cathy ne l'eût saisi de nouveau.- Je ne voulais pas rire de toi, dit-elle ; je n'ai pas pu m'en empêcher.Heathcliff, donne-moi au moins la main ! Pourquoi boudes-tu ?... C'estseulement parce que tu avais un air si étrange ! Si tu te lavais la figure 54

Emilie Brontaë

Le tarot de Marseille Les aspects négatifs de la Papesse

Le tarot de Marseille Les aspects négatifs de la Papesse

Dans les attributs négatifs de la papesse
nous trouvons la paresse et l'oisiveté: la lame la représente assise tranquillement sur son trône
sans position active bien précise, le livre est posé sur les genoux.