Quid de la gratuité d’une consultation de voyance ?

Pourquoi je ne propose pas de voyance gratuite?

J’ai toujours été frappée de voir communiquer sur la gratuité des consultations de voyance, d’autant que cette communication est effectuée à grand renfort de publicité, que la publicité coute très cher ce qui est pour le moins contradictoire.
 
La pratique de la voyance est réglementée : comme toutes les corporations, les voyants sont soumis au règlement de charges.
 
Il convient donc avant l’ouverture du cabinet de voyance de prévoir un budget et d’investir.
Dans un second temps, le voyant doit penser à assurer sa survie matérielle : il ne perçoit pas de salaire puisque qu’il a fait librement le choix de consacrer son temps à la pratique de la voyance ainsi qu’à  l’écoute de la clientèle.
 
La voyance dite gratuite n’existe pas, et sous entends une rémunération plus confidentielle par le biais d’un retour sur le coût des communications téléphoniques générées, de propositions de voyances plus précises à condition d opter pour le choix d’une consultation payante, et j’ai entendu parler  de formules d’abonnements proposées dans le cadre de voyance gratuite.
 
J’ai eu l’occasion à plusieurs reprises d’entendre des consultants se plaindre d’avoir dépensé des sommes folles pour des consultations de voyance gratuite ce qui est un comble !  I l faut reconnaitre que les personnes «  accros » se retrouvent très sollicitées et fragilisées par le confort apparent que peut procurer une voyance gratuite.
 
Les plus vulnérables, généralement dans le désespoir peuvent aller jusqu'à passer quotidiennement des heures  entières au téléphone avec la surprise de la facture téléphonique en gain.
 
Je n’évoquerai pas d’autres  aspects du problème afin de ne pas salir la profession, de nombreux confrères communiquent sur la question et essaient d’avertir, je considère qu’il est aussi de mon devoir de le faire d’où la création de cette page.
 
Pour nous, les voyants qui ne n’adhèrent à ces pratiques, les conditions de travail se compliquent car nous sommes régulièrement sollicitées pour effectuer des voyances  dans des conditions que nous réprouvons.
 
Qu’importe pour le temps perdu et la sensation culpabilisante du refus, il nous faut expliquer, parfois et à contre cœur face à l’agressivité de personnes éconduites, mais sachez que cette position constitue une mesure de protection et de sauvegarde à votre égard.
 
Bien entendu, nous aussi, il nous arrive de donner, de donner à des amis, de la famille, des personnes connues réellement dans le besoin, de la clientèle parfois ! Mais lorsque nous décidons de donner, nous voulons marquer un désir volontaire d’accomplir un acte  d’amitié, ou de compassion de manière inconditionnelle.
 
Le mot gratuit retrouve ainsi sa pleine et juste signification.        

Maryatil voyance : voyances , destins et prénoms : César

 Maryatil voyance : voyances , destins et prénoms : César

Voyance et littérature

A l'ombre des jeunes filles en fleurs