Voyance et bien-être avec les arbres: l'Acerola

Il porte aussi le nom d'Acerolier
ou de cerise des barbares et a élu pour territoire l'Amérique Latine.
C'est un arbre assez rustique.

L'acerola, originaire des pays du soleil
aime la chaleur et la lumière et c'est donc dans un endroit lumineux qu'il est souhaitable de la planter
afin d'en obtenir les meilleurs résultats. Il s'accomodera malgré tout à la mi-ombre.

Sa durée de vie se limite à une trentaine d'années
ce qui est court, il ne produit ses fruits qu'à partir de 6 ans.

La hauteur de l'acerola est bien inférieur
à dix mètres puisqu'il n'atteind en réalité que 3 mètres.

Chaque année et pendant 25 jours 
il va fleurir et donner des petites fleurs rouges et roses qui donneront par la suite des fruits comestibles
ressemblant à la cerise

L'acerola n'est pas très exigent et se complait dans toutes les sortes de sols.

Vertus médicinales: les fruits de l'acerla sont gorgés de
vitamine C, B6, B1, A de calcium et de phosphore c'est un anti-infectieux efficace
à portée de main lorsqu'il habite votre jardin.

Voyance et littérature:

Bourses de voyage

côté, John Carpenter et Ranyah Cogh de l'autre, estimant que mieux valait
se séparer, afin de dépister les policemen en redescendant vers le port. Ils
avaient rendez-vous à l'endroit où le canot les attendait près de
l'appontement avec leurs six camarades, endroit que le maître d'équipage
connaissait, car il avait plusieurs fois relâché à Queenstown.
Harry Markel et Corty remontèrent, et firent bien, puisque la rue était
barrée par les constables à son extrémité inférieure, là où elle s'amorçait au
quai. Déjà nombre d'agents occupaient cette rue au milieu d'une foule
grossissante. Hommes et femmes de ce quartier populeux voulaient assister
à l'arrestation de ces pirates de l'Halifax qui s'étaient échappés de la prison
maritime.
En quelques minutes, Harry Markel et Corty eurent atteint l'autre bout de
la rue, libre de ce côté, mal éclairée d'ailleurs. Puis, ils s'engagèrent à
travers une rue parallèle, en redescendant vers le port.
Ils ne passaient pas sans entendre les propos échangés dans cette foule, et,
bien qu'il y eût là toute la population flottante d'une ville maritime, ces
propos étaient des plus désobligeants pour des malfaiteurs si dignes d'être
pendus. Mais ils ne se souciaient guère de l'opinion publique, on ne s'en
étonnera point. Ils ne songeaient qu'à éviter la rencontre des constables,
sans trop avoir l'air de gens qui s'enfuient, puis à gagner le lieu du
rendez-vous.
En sortant de la taverne, Harry Markel et Corty avaient marché isolément à
travers le quartier, étant sûrs d'atteindre le quai en continuant de suivre la
rue.
Arrivés à son extrémité, ils se rejoignirent et coupèrent vers l'appontement.
Ce quai était à peu près désert, vaguement éclairé de quelques becs de gaz.
Aucune chaloupe de pêche ne rentrait ni ne rentrerait avant deux ou trois
heures. Le flot ne commençait point à se faire sentir. Le canot ne risquait
donc pas d'être rencontré lorsqu'il traverserait la baie de Cork.
« Par ici, dit Corty, en montrant la gauche, du côté où brillaient un feu de
port, et, plus loin, sur une hauteur, le phare qui marquait l'entrée de
Queenstown.
- Est-ce loin ?... demanda Harry Markel.
- Cinq ou six cents pas.
- Mais je n'aperçois ni John Carpenter, ni Ranyah Cogh..44

Jules Vernes

Maryatil voyance - la voyance et les rêves : le rêve de déjeuner

Maryatil voyance - la voyance et les rêves : le rêve de déjeuner

Voyance et littérature

Physiologie de l'amour moderne

Des virginités sans innocence,-c'est le tour de force de notre civilisation.Les barbares qui violaient dans les villes prises laissaient derrière eux desinnocences sans virginité. Il y a progrès indiscutable dans la délicatesse desprocédés 91

Paul Bourget